Mélanome de l’œil : un cancer difficile à détecter

Le mélanome de l’œil (ou mélanome uvéal) est un cancer rare, dont les symptômes peuvent survenir tardivement.

Deux caractéristiques qui rendent son diagnostic précoce difficile.

Comment se manifeste le mélanome de l’œil ?

PUB

Qu’est-ce qu’un mélanome de l’œil, aussi appelé mélanome uvéal ?

Il s’agit d’un cancer rare. Le mélanome oculaire représente moins de 5% de tous les mélanomes du corps humain.

Le mélanome est une tumeur qui touche les mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine (le pigment qui colore la peau et les yeux).

Dans l’œil, les mélanocytes se trouvent surtout dans l’iris ou encore dans la choroïde, l’une des couches vasculaires du globe oculaire.

PUB
PUB

Un mélanome d’évolution lente

Le mélanome de l’œil est un cancer dont l’évolution est relativement lente.

La tumeur peut donc se développer pendant une longue période avant que de premiers signes ne trahissent sa présence.

Cette absence de symptômes ou leur apparition tardive n’est pas sans conséquence. Il n’est en effet pas rare que le mélanome de l’œil soit diagnostiqué à un stade avancé de la maladie. Or, un diagnostic précoce augmente la chance de succès thérapeutique et diminue les risques de métastases.

Publié le 23 Juin 2014
Auteur(s) : Thomas Coucq, journaliste santé
Source : Merci au Pr Patrick De Potter, ophtalmologue oncologue spécialisé dans les tumeurs oculaires et chef du service d’ophtalmologie des Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles.
La rédaction vous recommande sur Amazon :