Mélanome : un nouveau médicament doublerait l’espérance de vie

Un médicament de thérapie ciblée encore en cours d’évaluation permettrait de multiplier par deux l’espérance de vie des patients atteints d’un mélanome métastasé.

Un nouveau médicament de thérapie ciblée contre le mélanome métastasé

Un essai clinique de phase II portant sur 132 patients porteurs d’un mélanome de stade IV associé à des métastases, vient de montrer l’efficacité d’un nouveau médicament de thérapie ciblée : son administration permet un allongement significatif de la survie de la majorité des malades dont la tumeur est caractérisée par une anomalie génétique spécifique.

Ce médicament, le vemurafenib, cible les cellules cancéreuses porteuses d’une mutation affectant un gène nommé BRAF. Cette mutation est retrouvée chez la moitié des patients atteints d’un mélanome métastasé.

Alors qu’avec les traitements actuellement disponibles l’espérance de vie de ces patients est comprise entre 6 et 10 mois, 53 % de ceux qui ont reçu le nouveau médicament ont survécu jusqu’à 16 mois.

Le nouveau traitement semble par ailleurs relativement bien toléré. Toutefois, il apparaît que les cellules tumorales développent rapidement une résistance au médicament. C’est la raison pour laquelle la maladie finit par reprendre le dessus.

Les chercheurs ont d’ores et déjà commencé à étudier ce problème afin de découvrir au plus vite comment le contourner. L’administration de vemurafenib, associée à d’autres médicaments, pourrait constituer une solution efficace.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : ARC - J. Sosman et coll., « New England Journal of Medicine » du 23 février 2012