Médicaments : consommation en légère baisse

© getty

Les Français ont baissé leur consommation de médicaments. C’est une bonne chose. Reste maintenant à les inciter à recourir plus systématiquement aux génériques pour accélérer les économies.L’étude que vient de publier l’Assurance maladie avait pour objectif de comparer la consommationmédicamenteuse dans 7 pays européens (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suisse et Royaume-Uni).

Publicité

La France, 2ème au classement européen du nombre de médicaments consommés par habitant

On constate ainsi qu’entre 2006 et 2009, c’est en France que l’on a enregistré la plus faible croissance en volume de médicamentsconsommés : +0,5% contre +2,9 à 3,8% aux Pays-Bas, en suisse et au Royaume-Uni, et +4,3 à 4,6% en Allemagne, Italie et Espagne.

C’est ainsi que les Français ne sont plus les champions en consommation d’antidépresseurs et qu’ils ont fortement freiné sur les anticholestérol (+4,5% en France, contre 10% en Allemagne, Italie et Espagne) et les anti-ulcéreux (3,6% contre 10% ailleurs, voire 17% en Allemagne et en Italie).

Publicité
Publicité

Malgré tout, la France reste en 2e position au classement européen pour le nombre de médicaments consommés par habitant (382 comprimés par an), ex-æquo avec l’Espagne et derrière le Royaume-Uni. Ainsi, un Français consomme en moyenne 382 comprimés par an, soit53 de plus qu’un Allemand et 84 de plus qu’un Italien, parmi les 8 classes de médicaments considérées dans cette étude : antidiabétiques oraux, anti-asthmatiques, hypocholestérolémiants (dont statines), antihypertenseurs (dont sartans), antidépresseurs, tranquillisants, inhibiteurs de la pompe à protons (anti-ulcéreux), antibiotiques.

Les Français consomment toujours trop peu de génériques

Et comme nous restons frileux face aux génériques, contrairement à nos voisins, nous occupons la 1ère place des dépenses de médicaments par habitant, avec 114 € par an, soit 20 € de plus qu’en Espagne et près de 45 € de plus qu’en Allemagne et aux Pays Bas.

Autrement dit, l’Assurance maladie a de bonnes raisons d’inciter les Français à substituer leurs médicaments par les génériques, car étant 30% moins chers que les médicaments de marque, ils permettraient à l’Assurance maladie de faire une économie substantielle de plus d’1 milliard d’euros.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 24 Mai 2011 : 13h25
Mis à jour le Mardi 24 Mai 2011 : 14h01
Source : Communiqué de presse de la Caisse nationale d’Assurance maladie, 4 mai 2011.
PUB
PUB