Médicaments : amis ou ennemis ?
Sommaire

D'autres encore les considèrent comme des ennemis

Au contraire, Cendrine a appris que les médicaments, c'était l'ennemi. Ses parents sont végétariens et mangent bio pour éviter les pesticides. Pour elle, la chimie, c'est le danger, même si elle est moins restrictive que ses parents. Elle déteste les médicaments, elle est contre les vaccins et a le sentiment que l'industrie pharmaceutique ne cherche que le profit, même aux dépens de ceux qu'elle prétend soigner. Cendrine ne prend jamais de médicaments, ou alors de l'homéopathie. Elle a même failli mourir lors de son appendicite car elle ne voulait pas aller à l'hôpital !Ainsi, sans même en avoir conscience, notre façon de considérer les médicaments vient de notre histoire. Et nous sommes parfois étonnés de voir que nos semblables ne pensent pas du tout comme nous.

A chacun de choisir

Alors, l'idéal serait d'expliquer à votre médecin comment vous voyez les choses. Après tout, on vient d'abord voir un médecin pour savoir ce que l'on a, pour un diagnostic. Si ce qu'il détecte n'a aucun caractère de gravité, pourquoi prendre un médicament ? Parfois, il suffit d'attendre pour guérir, tant la nature est bien faite. Mais, si un médicament peut nous rassurer, ou accélérer la guérison, pourquoi pas ? Chacun a le droit de choisir sa manière de guérir.L'essentiel est tout de même de ne pas avoir une opinion tellement tranchée qu'elle en deviendrait stupide car dangereuse pour soi-même. Si vous refusez un traitement contre le cholestérol alors qu'il reste très élevé, même si vous faites un régime, vous risquez un accident vasculaire cérébral ou un infarctus. C'est dommage de se mettre en danger ainsi. Si, au contraire, vous prenez des médicaments pour une raison pas vraiment valable, vous vous exposez à des effets indésirables parfois plus graves que la « maladie » que vous voulez soigner.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :