Médicament : quels sont les dangers du Tramadol ?

© Istock
Très largement utilisé pour ses propriétés antidouleur, le Tramadol® est un antalgique qui est surveillé de près depuis 2012. En effet, ce médicament n’est pas anodin et ses effets secondaires peuvent se révéler particulièrement graves. Mais quels sont les dangers que présente le Tramadol® ?
Publicité

Tramadol® et douleurs abdominales

Les premiers dangers que fait courir le Tramadol®, qui n’est disponible que sur ordonnance, sont d’ordre digestif. En effet, cet antidouleur, comme de nombreux autres, est susceptible d’entraîner des troubles digestifs tels que des flatulences, des nausées ou des vomissements, mais également des douleurs abdominales. Par ailleurs, il n’est pas rare qu’il provoque une constipation parfois particulièrement marquée. Ces symptômes ne doivent pas être négligés, notamment chez les personnes qui présentent des problèmes de foie.

Publicité
Publicité

Tramadol® et troubles neurologiques

Le Tramadol® est également connu pour ses effets secondaires affectant la sphère neuropsychique. En effet, on le sait responsable d’un ensemble de troubles tels que des étourdissements et des vertiges, une certaine forme de nervosité et de confusion (voire de l’épilepsie), mais aussi de la somnolence et de la fatigue. Enfin, comme la plupart des antalgiques de cette catégorie, le Tramadol® peut provoquer des céphalées et même des bouffées de chaleur.

Comment limiter les dangers du Tramadol®

Pour limiter le plus possible les risques liés à la prise de Tramadol®, il est recommandé de bien respecter la prescription de votre médecin, aussi bien en termes de posologie que de durée de traitement. Par ailleurs, prenez conseil auprès de votre médecin pour voir si vous pouvez diminuer les doses en fonction de l’amélioration de vos symptômes.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 13 Septembre 2018 : 18h30
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :