Médecins : pour ou contre les réformes sur l'IVG et la contraception ?

A l'heure où le gouvernement propose de grandes réformes sur la contraception et l'IVG, comment les médecins réagissent-ils face à ces sujets largement controversés ?
Publicité

Le gouvernement propose deux grandes réformes concernant l'IVG et la contraception, à savoir l'allongement du délai légal de l'Interruption Volontaire de Grossesse de 10 à 12 semaines et l'autorisation aux infirmières scolaires de distribuer la pilule du lendemain. Face à ces thèmes, depuis toujours très controversés, il est intéressant de connaître la position des médecins. Pour ce faire, 651 médecins libéraux (moitié de généralistes, moitié de spécialistes) ont été contactés par téléphone pour un sondage.

Publicité
Publicité

Pour l'allongement du délai de l'IVG à 67% … seulement !

A 62% les médecins sont favorables à l'allongement du délai légal de l'IVG. Moins d'un tiers (31%) y sont défavorables et 7% refusent de se prononcer. Les généralistes sont les mieux disposés avec 67% d'avis favorable (28% contre). Parmi les spécialistes, seuls 55% sont pour la réforme (35% de contre).

La réforme sur la pilule du lendemain est partagée

En ce qui concerne la possibilité donnée aux infirmières scolaires de distribuer la pilule du lendemain sans prescription du médecin, les avis divergent avec une égalité rigoureuse : 48% de pour et 48% de contre ! En revanche, les généralistes y sont clairement hostiles à 52% avec seulement 44% d'avis favorables. Ils ressentent probablement cette réforme comme un dessaisissement par rapport à un rôle qu'ils revendiquent. Les spécialistes, moins impliqués, sont pour à 53%, mais 43% d'entre eux restent défavorables.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 13 Novembre 2000 : 01h00
Source : Le Quotidien du Médecin, N°6791, mardi 31 octobre 2000.