Médecine chinoise : une bienfaitrice !

© Istock

Forte de 4000 ans d’expérience et de savoir-faire, la médecine chinoise (MTC, pour Médecine Traditionnelle Chinoise) est aujourd’hui intégrée jusque dans certains services hospitaliers. Tour d’horizon de ses différentes pratiques et de ses bienfaits. 

PUB

La médecine traditionnelle chinoise, mieux connue et pratiquée en France depuis quelques années, repose sur une vision taoïste ancienne. À partir de l’Un créateur (le Tao) naissent deux entités à la fois opposées et complémentaires : le yin et le yang. Chaque chose, chaque phénomène, en fonction de sa teneur en l’un et l’autre, aura une identité propre avec un équilibre fondamental particulier. Cette façon de classer les choses permet non seulement de comprendre le fonctionnement de l’univers, mais donne aussi les moyens de rétablir l’équilibre de l’organisme ; c’est le fondement de la vision médicale chinoise. L’approche de la médecine chinoise traite donc le patient dans sa globalité. Elle comprend cinq branches (la pharmacopée, l’acupuncture, le massage Tui Na, la diététique et la gym énergétique) qui agissent en synergie pour rétablir l’équilibre du corps.

Médecine chinoise : Une vision globale

« En médecine chinoise, le corps et l’esprit ne sont pas dissociés, précise Bertrand Bimont, diplômé de médecine traditionnelle chinoise, ostéopathe. On sait par exemple que des problèmes de foie sont rattachés au sentiment de la colère, les poumons à la tristesse... Le patient est envisagé dans sa globalité considérant que tout est lié dans le corps humain. »

PUB
PUB

La physiologie chinoise met l’accent sur les relations fonctionnelles entre les organes. Elle s’attarde à décrire les liens entre les organes et le reste du corps autant dans le fonctionnement harmonieux qui maintient la santé, que dans l’évolution d’un déséquilibre qui, à partir d’un certain moment perturbe progressivement d’autres sphères. Influence du confucianisme, la médecine chinoise perçoit l’homme avant tout à travers sa place dans l’environnement. Le corps est en perpétuel mouvement et l’homme est soumis à des changements permanents auxquels il doit savoir s’adapter pour conserver un équilibre instable entre deux éléments essentiels que sont le yin et le yang. Les causes du déséquilibre peuvent être internes, mais aussi externes via les modifications environnementales du climat, de la pollution...

Médecine chinoise et bilan énergétique

La médecine traditionnelle chinoise repose sur un examen clinique complet qui prend le temps de l’observation et de l’échange. « Dans le monde allopathique, le langage et la communication sont verrouillés, explique Bertrand Bimont. La consultation en médecine chinoise consiste à aborder tous les éléments, l’alimentation, le stress, les émotions afin de dresser un bilan énergétique. » La consultation se déroule généralement en quatre temps: la phase d’observation, l’examen olfactif, qui a tendance à tomber en désuétude, l’interrogatoire, qui met l’accent sur l’histoire personnelle du patient et la palpation avec notamment la prise de pouls qui est un élément important de la consultation, tout comme l’observation de la langue qui délivre également des renseignements précieux pour une analyse affinée.

Publié par Laura Houeix, journaliste santé le Mercredi 18 Novembre 2015 : 16h37
Mis à jour le Jeudi 19 Novembre 2015 : 15h53
Source : Médecine traditionnelle chinoise : www.medecinechinoise.org
"Médecine chinoise : une bienfaitrice !", Magazine Côté Santé, N° 105, Décembre/Janvier 2017.
Magazine Côté Santé