Mascara : pourquoi il faut toujours se démaquiller avant de dormir

© Istock

Que se passerait-il si on oubliait trop souvent de se démaquiller les yeux ? Une femme en Australie en a fait l'amère découverte.

PUB

25 ans sans retirer son mascara, impensable d'après vous ? Pas tant que ça puisqu'une femme l'a fait. Le résultat est effrayant et devrait se trouver sur tous les produits démaquillant s pour que les femmes n'aient plus la paresse d'aller se coucher sans se démaquiller.

Theresa Lynch, 50 ans, et vivant à Sydney (Australie) a presque perdu la vue à cause de son mascara. Elle ressentait une gêne depuis quelques temps au niveau des yeux.

En effet, ils étaient irrités et elle avait une sensation désagréable sous les paupières malgré les gouttes pour les yeux et autres produits censés la soulager.

PUB
PUB

Une très laide découverte

C'est à ce moment là qu'elle décide de consulter le Dr Dana Robaei qui a fait une très laide découverte. En observant plus attentivement les paupières de la mère de famille, elle a remarqué des bosses calcifiées sous les paupières.

En effet, Theresa ne se démaquillait jamais les yeux et gardait son mascara pendant la nuit. Les bosses sous les paupières étaient en réalité des morceaux de mascara qui, au fil des ans, s'étaient accumulés. "Les symptômes étaient comme si quelqu'un avait jeté une poignée de sable dans ses yeux, ça l'irrait constamment", souligne le médecin de Theresa.

Mais pourquoi était-ce si dangereux ? "Chaque fois que Theresa clignait des yeux, ces bosses frottaient la surface de l'oeil et elles mettaient en danger sa vision", explique le médecin de Theresa. A force de frotter, l'égratignure aurait pu provoquer une infection, qui aurait provoqué une cécité. Mais comme le précise le médecin, cela n'arrive que dans de très rares cas.

Pour retirer ces bosses, il a fallu une anesthésie générale et 90 minutes d'opération. "Les morceaux étaient tellement enfoncés que les particules s'accumulaient les unes sur les autres", indique Theresa à propos de son opération.

Du mascara sous les paupières

Par la suite, le Dr Dana Robaei et Theresa Lynch ont décidé de médiatiser cette histoire en publiant les clichés des yeux et les conclusions du médecin dans le journal de l'American Academy of Ophtalmology. Leur but est de sensibiliser le plus de femmes possible à l'importance du démaquillage.

Le médecin a d'ailleurs précisé que "peu de femmes traitent sérieusement le démaquillage du mascara" et souhaiterait que cela change.

Madame Lynch gardera à vie des traces de cette mésaventure puisqu'elle souffre de cicatrices permanentes sur sa paupière  et à la surface de la cornée. "C'était un cas incroyable, je n'avais jamais rien vu de tel. Mais c'est un risque dont peu de gens sont conscients", conclut le Dr Dana Robaei.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés