Le mariage est bon pour la santé

Le mariage est-il bon pour le moral ? Couples et célibataires ne sont pas toujours d'accord. Mais il semble être bon pour la santé : une étude scientifique récente vient d'ailleurs de prouver que le divorce (et le non-remariage) accroît le risque de maladies. C'est-y pas beau, l'amour ?
PUB

Pour votre santé, mieux vaut rester marié

C'est la conclusion émise par la démographe Mary Elizabeth Hugues et la sociologue Linda J. Waite (University of Chicago) dans un article récent: "L'interruption maritale provoque des dommages sur la santé, et ses effets psychiques et physiques peuvent durer plusieurs années". Les personnes mariées n'ayant jamais divorcé font montre au contraire d'une santé de fer, et plus les divorcés attendent le retour de Cupidon pour se remarier, plus ils sont victimes de maladies chroniques et de dépression.

PUB
PUB

Divorce, l'arrache-coeur

Evidemment, c'est le cœur qui trinque d'abord: "Le stress causé par un divorce est susceptible d'entraîner une augmentation des risques de maladies cardiovasculaires", préviennent les deux auteurs, sans parler des "pensées suicidaires", bref de la santé mentale, puisque "la séparation ou le divorce provoque souvent un accroissement de l'affect dépressif". A l'inverse, se marier assurerait donc un équilibre mental, "même si un divorce peut s'avérer bénéfique si la vie maritale était trop synonyme de stress". L'étude montre également que les femmes qui se marient plusieurs fois dans leur existence et les hommes qui se marient jeunes (avant 25 ans) risquent davantage d'être en mauvaise santé une fois atteint le troisième âge… Les notions de temps, de sexe, d'âge et de "qualité du mariage" rentrent donc en compte pour expliquer toutes ces tendances, mais une chose est sûre: quand on est marié, mieux vaut le rester !

Publié le 31 Août 2009
Auteur(s) : Grégory Escouflaire, journaliste santé
Source : Hugues, M.
Voir + de sources
E. et al, Journal of Health and Social Behaviour, Septembre 2009.