Maquillage des yeux sensibles, allergies : bien choisir ses produits

© Istock

Mettre son regard en valeur est un geste beauté auquel s’adonnent la plupart des femmes.

Mais aujourd’hui nombre d’entre elles souffrent d’allergies et d’irritations.

Faut-il pour autant renoncer à se faire des yeux de biche ?

Comment bien choisir son maquillage pour protéger ses yeux sensibles ?

Publicité

Les yeux sont sujets aux allergies

Les allergies et irritations des paupières font partie des pathologies les plus fréquemment rencontrées par les dermatologues. Et pour cause : la peau des paupières est la plus fine de tout le corps ! Les allergènes y pénètrent donc très facilement.

Rougeurs, démangeaisons, squames en bordure des yeux : le regard de biche peut vite perdre de sa superbe...

Conservateurs et fragrances en cause dans les allergies des yeux

Les allergènes qui causent ces réactions au niveau des paupières sont parfois présents dans l’environnement : poils d’animaux, toxiques industriels, etc. Mais le plus souvent, ils proviennent directement de notre trousse à maquillage.

Publicité
Publicité

En effet, de nombreux mascaras, ombres à paupières et autres crayons pour les yeux contiennent des dérivés de l’isothiazolinone, un conservateur qui est aujourd’hui considéré comme l’allergène numéro 1 du secteur cosmétique.

Les fragrances aussi

Par ailleurs, de nombreux produits de maquillage sont parfumés afin de les rendre plus agréables à utiliser. Mais le parfum (souvent appelé « fragrance » dans la composition du produit) contient souvent des produits très allergisants...

Et ce n’est pas tout : baume du pérou, nickel, chrome…

En tout, 82 substances utilisées dans les cosmétiques sont reconnues comme allergènes et doivent être signalées sur les étiquettes. Ouvrez l’œil !

Faut-il pour autant renoncer au maquillage ?

Non, mais les femmes aux yeux sensibles doivent adopter des produits spécifiques. Ils sont aujourd’hui nombreux sur le marché et offrent une palette de textures et de teintes parfois aussi étendue que celle des marques classiques. Parlez-en à votre dermatologue ou à votre pharmacien.

Publié par Julie Luong, journaliste santé le Lundi 19 Mai 2014 : 11h00
Mis à jour le Mardi 09 Décembre 2014 : 17h55
Source : Merci au Pr Dominique Tennstedt, dermatologue
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :