Le manque d’hygiène, une cause fréquente de rupture

© Istock

Les Françaises sont sensibles à l’hygiène corporelle, y compris celle de leur partenaire : 1 Française sur 4 a déjà mis fin à une relation amoureuse à cause d’un problème d’hygiène.

Publicité

L’hygiène : une condition sine qua non au sein du couple

À l’occasion de la Saint Valentin, le Groupe SCA, expert mondial de l’hygiène, a dévoilé les résultats de son étude Hygiene Matters, menée auprès de 12.000 personnes de 16 à 56 ans réparties dans 12 pays (États-Unis, Mexique, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Espagne, Pays-Bas, Italie, Suède, Russie, Chine, Inde). Le versant français de l’étude indique que 25% des Françaises ont déjà rompu en raison d’un manque d’hygiène de leur partenaire et 22% des hommes : mauvaise odeur (citée par 56 % des femmes et 44 % des hommes), mauvaise haleine (respectivement 32% et 39 %), hygiène intime défaillante (31% et 36 %).

Publicité
Publicité

Odeur et propreté

Si au sein du couple, une bonne hygiène intime, une bonne haleine et des mains propres sont des priorités communes, les femmes sont plus gênées par des cheveux sales et des vêtements à la propreté douteuse.

Enfin, cette étude révèle que la pilosité n’est pas considérée comme un facteur d’hygiène rédhibitoire : « seuls 9 % des hommes considèrent que ne pas se raser les aisselles est une cause de séparation, et ils ne sont que 7 % à penser de même pour l’épilation des jambes. Les femmes, quant à elles, sont à peine 5 % à estimer qu’une trop grande pilosité peut valoir un veto ».

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 16 Février 2017 : 09h56
Mis à jour le Jeudi 16 Février 2017 : 09h58
Source : Etude SCA Hygiene Matters 2016.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés