Manger seul et bien ?

Soumis par Paule Neyrat le

Le célibat ne mène pas forcément aux kilos en trop mais très souvent à la malbouffe. Il peut ainsi être nuisible à la santé.

PUB

Il y a des célibataires gourmands qui n’hésitent pas à faire des courses et cuisiner pour eux régulièrement. Mais ça n’est pas la majorité.

La plupart du temps, parce qu’ils n’aiment pas manger seul, ils se nourrissent de plats préparés qu’ils réchauffent au micro-ondes et absorbent, sur un plateau, devant la télé. Ou se rapportent un burger et un cornet de frites qui deviennent mollasses et froides une fois arrivées à la maison.

PUB

Il ne leur viendrait pas à l’idée de s’éclater avec une pomme de terre cuite dans du papier alu, creusée ensuite et fourrée d’œufs de saumon nappés d’un peu de crème fraîche. Ou avec une platée de pâtes aux truffes (quand c’est la saison). Ou, en ce moment, avec des asperges trempées dans un œuf à la coque…

PUB

Si c’est votre cas, vous auriez tout intérêt à acheter le petit livre (4,70 € ) de Cléa Chapoutot, « Solo et bio ». Elle y donne des recettes faciles à préparer, délicieuses et quelques conseils utiles pour ne pas faire de gâchis et casser ce tabou de la difficulté de la cuisine en solo.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
Contenus sponsorisés