Manger dans une assiette rouge pour maigrir ?

Publié le 10 Juin 2015 | Mis à jour le 11 Juin 2015
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne

Drôle d’idée, allez-vous me dire, et à juste titre. 

PUB

Elle nous vient du professeur Charles Spencer qui enseigne, à l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni, une nouvelle science, la « gastrophysics ».

Cette gastrophysics a pour objectif de trouver des explications à nos comportements alimentaires en fonction de la physique, de la chimie, de la biologie, de la sociologie, de l’influence de tous nos sens, de l’environnement.

C’est donc un vaste programme !

Le Professeur Spencer vient de publier un livre « The perfect meal » où il décrypte tout cela.

PUB
PUB

Dont des évidences comme le fait que la musique, l’éclairage, les personnes avec qui nous mangeons influencent notre comportement à table.

Il est certain que lorsqu’on a une musique tonitruante dans les oreilles, on n’a pas envie de s’éterniser dans un restaurant. Il est tout aussi certain que lorsqu’on va déjeuner chez belle-maman qui vous déteste, on a pas vraiment une grande faim !

On sait aussi que les couleurs des mets ont une influence sur notre appétit : on peut renâcler devant des pâtes bien noires à l’encre de seiche.

Selon Charles Spencer, on a tendance aussi à manger moins quand les mets sont dans une assiette rouge.

Pourquoi ? Parce que le rouge est une couleur associée au danger, tout simplement. Mais aussi parce que cette couleur rend les aliments moins appétissants.

Il ne vous reste plus qu’à faire l’expérience ! Elle est sans danger.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés