Maladies respiratoires des rongeurs de compagnie

Maladies respiratoires des rongeurs de compagnie Ecoulement nasal, éternuements, respiration difficile : les affections respiratoires des petits rongeurs ne sont pas à prendre à la légère ! Afin de les protéger de ces maladies souvent sévères, il convient de les tenir à l'écart des courants d'air et des variations de température.
Publicité

La bordetellose

La bactérie « bordetella bronchiseptica » est un des agents responsables de la toux des chenils, affectant nos amis canins. Mais c'est également un ennemi des cobayes, rats et chinchillas, chez lesquels elle induit une broncho-pneumonie sévère voire mortelle surtout chez les animaux très jeunes ou âgés. Il est possible de vaincre cette bactérie à l'aide d'un traitement antibiotique.

Publicité
Publicité

La mycoplasmose

Les affections respiratoires comptent parmi les maladies les plus fréquentes chez le rat domestique. L'un des principaux responsables de ces atteintes respiratoires est le mycoplasme, infectant le nez, les bronches et les poumons des rats et provoquant ainsi une difficulté respiratoire, un écoulement de pus ou de sang au niveau du nez et des yeux ainsi qu'une perte de poids. Les traitements antibiotiques anéantissent rarement l'entièreté des germes et les récidives sont fréquentes.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 08 Janvier 2007 : 01h00