Maladie rénale et prise en charge : le parcours du combattant

Repenser le parcours des patients

Pour Yvanie Caillé, directrice de Renaloo, « Cet état des lieux doit amener les pouvoirs publics et les autorités de santé à repenser les parcours des patients afin qu’ils puissent avoir accès, aux bons moments, aux traitements les plus adaptés à leur santé mais aussi à leurs vies ».

L’association réclame plus de transparence, à commencer par la création d’un registre REIN (Réseau Épidémiologie et information en Néphrologie) au niveau de chaque centre de dialyse et non plus au niveau de chaque région comme c’est le cas aujourd’hui, avec un accès aux données relatives à chaque établissement (nombre d’inscrits sur liste d’attente pour une greffe, etc.). Pour inciter à de meilleures pratiques médicales, Renaloo demande également que des indicateurs de performance soient mis en place.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Conférence de presse « Maladies rénales, dialyse, greffe : un parcours du combattant », 18 février 2016. renaloo.com