Mal ? Le droit de ne plus souffrir
Sommaire

La douleur est inutile

Faut-il encore qu'il y ait de quoi le soulager. Pour Martine Jambon, secrétaire générale de l'association Hôpital 2000*, les structures de soins de suite sont un gros problème. «En effet, on quitte l'hôpital de plus en plus tôt, même après une opération cancéreuse et les patients qui ne peuvent rentrer chez eux vont dans des établissements pour un temps plus ou moins long (entre un à six mois) où le traitement de la douleur est, la plupart du temps, ignoré. Je suis bouleversée par l'écart entre certains établissements de riches où il y a tout et d'autres, complètement démunis. L'association traque les dons pour fournir des pompes à morphine. L'antidouleur coûte cher, les prix d'un matelas anti-escarre ? 5 000 € ! Des études sur la douleur et ses mécanismes ont démontré que non seulement la souffrance ne servait à rien mais aussi qu'elle entravait les facultés de guérison dans le cadre de la maladie.*Hôpital 2000 : pour vaincre la douleur. Renseignements : hopital.2000@free.fr ou au 04 78 89 78 31.

Je bouquine...

La douleur à bras-le-corps, des professeurs Queneau, G. Ostermann, P. Grandmottet, Dessins de Piem, Editions Médicis.Un concept original. Ecrit avec humour et richement illustré par Piem, le livre aborde très sérieusement toutes les facettes de la douleur ainsi que sa gestion médicale. Excellent.Combattre la douleur, du docteur Serge Rafal, Marabout.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Côté santé n°18, mai 2007.