Mal de gorge : les bons réflexes

© Adobe Stock

L’hiver peut être rude pour vos cordes vocales… Pas question de rester sans voix face aux virus qui passent. Les méthodes douces vont leur mener la vie dure pour éviter que les infections ne se passent le mot que la voie est libre. 

PUB
En partenariat avec :

L’origine du mal de gorge

Zone sensible en hiver… Un coup de froid et votre gorge trinque ! Les microbes et les bactéries s’engouffrent dans la brèche pour des inflammations carabinées qui se répètent tout au long de la saison. Angine, laryngite, pharyngite… en nombre record alors qu’il est possible de réduire leur performance par une prévention programmée. Fini les gorges qui crient au feu avec des soins qui vont apaiser la douleur, tout en jouant la carte de la prévention.

PUB
PUB

Dans 85 % des cas, la cause du mal de gorge est due à un virus, le refroidissement contribuant à fragiliser les défenses immunitaires. Les bactéries se partagent la responsabilité des autres infections. Le mal de gorge prolifère plus largement sur un terrain favorable, fragilisé par des facteurs extérieurs comme la cigarette ou l’alcool, une allergie (le pollen, heureusement, vous laisse souffler pendant l’hiver) ou la pollution. Vous l’aurez compris, vous pouvez aisément limiter l’apparition du mal de gorge en réduisant l’impact de ces facteurs aggravants (l’arrêt du tabac en bonne résolution ?). Et n’oubliez pas qu’en hiver, on ne sort pas à découvert ! La meilleure amie de votre gorge reste l’écharpe qui la protège des risques de refroidissement.

Publié par Louise Castillon, journaliste santé le Jeudi 30 Novembre 2017 : 14h45
La rédaction vous recommande sur Amazon :