Ma cuisine est-elle vraiment propre ?
Sommaire

Un constat qui ne date pas d’aujourd’hui

Résultats inquiétants sur l'hygiène domestique

En juin 2002, lors des 3e Journées Nationales d’Infectiologie, une équipe de chercheurs français avait déjà présenté des résultats inquiétants sur l’hygiène domestique. Deux groupes d’une quarantaine de familles avaient été testés à leur domicile : des techniciens du laboratoire et des familles défavorisées. Les pratiques courantes d’hygiène domestique en cuisine ont été observées (méthodes, matériels et produits employés) et notamment au niveau du plan de travail. Les auteurs ont recherché la présence d’indicateurs microbiens de contamination, indice de l’efficacité du nettoyage après la préparation des repas.

Sur les 25 cuisines, les résultats montraient que le nettoyage se faisait à l’éponge dans 74 % des cas et que celle-ci était changée tous les mois chez 62 % des familles. Peu de détergents et encore moins de désinfectants étaient employés.

Quant au réfrigérateur, il était nettoyé, mais peu régulièrement.

 

Conclusion des chercheurs à l’époque : des pratiques qui favorisent une prolifération bactérienne et donc une contamination des aliments. Pourtant, les choses n’ont guère évolué.

 

Mais qui sont ces intrus ?

Tous les micro-organismes, bactéries, virus ou parasites, susceptibles d’être dans les aliments peuvent se retrouver dans une cuisine.

On rencontre ainsi des bactéries dites ubiquitaires, que l’on retrouve dans de nombreux endroits (sols, aliments, surfaces,..), et qui peuvent provoquer une toxi-infection comme le Bacillus cereus.

Il existe également des bactéries présentes en permanence sur nous (mains, cheveux, corps), qui se retrouvent facilement par simple contact sur les surfaces de la cuisine, comme le Staphylococcus aureus.

Brigitte Carpentier nous rassure tout de même : « Seules les bactéries peuvent se multiplier en dehors de leur hôte (contrairement aux virus) mais uniquement lorsqu’elles ont de l’eau et des nutriments à leur disposition et que la température permet leur croissance. »

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Magazine Côté Santé n°80 d'octobre 2013