Lipolyse : solution miracle contre la cellulite ?

La lipolyse, une technique qui repose sur l'injection de phosphatidylcholine, permet de détruire les cellules graisseuses mal placées. Est-ce une solution miracle contre la cellulite, la culotte de cheval ? Non. Le Dr Catherine de Goursac* précise bien que cette technique ne s'adresse qu'à des zones graisseuses très localisées comme la face interne des genoux, un petit bourrelet sur la face interne des cuisses, le double menton, les aisselles… Explications.
PUB

Quel est le principe de la lipolyse ?

Dr Catherine de Goursac : On injecte un cocktail de phosphatidylcholine et de déoxycholate. La phosphatidylcholine fait partie des membranes de toutes les cellules, dont celles des adipocytes (cellules graisseuses). Nous avons donc besoin d'ajouter du déoxycholate pour casser la membrane des cellules et laisser la phosphatidylcholine dissoudre les triglycérides présents dans les adipocytes.

PUB
PUB

Lipolyse : s'agit-il d'un nouveau traitement ?

Dr Catherine de Goursac : Les premières publications datent de 1962/1965. La lipolyse a initialement été utilisée par des Russes et des Allemands en injection intra-artérielle pour dissoudre les plaques d'athérome. Ensuite elle a été beaucoup employée par voie buccale pour dissoudre les surcharges graisseuses pathologiques (stéatose hépatique, cirrhose biliaire primitive). L'utilisation de la lipolyse à visée esthétique n'a débuté qu'en 2001 avec une publication de Patricia Rittes, au Brésil. Depuis cette date, de nombreuses publications ont porté sur la lipolyse et ce thème est toujours largement abordé dans les congrès. Étant utilisée un peu partout dans le monde, notamment par les Américains du nord, les Latino-américains et les Européens, il a fallu rapidement établir puis affiner un protocole pour la pratique de la lipolyse.

Publié le 28 Mai 2007 | Mis à jour le 01 Mars 2012
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr