L’homéopathie et les femmes
Sommaire

Avant et après la ménopause : Retour vers le futur

L’âge avançant, de nouvelles modifications physiologiques viennent perturber l’état physique et émotionnel des cinquantenaires. Et cela commence à la pré-ménopause, une période de bouleversement intense. Les règles deviennent anarchiques avec des saignements longs et importants. Le poids grimpe parfois en quelques semaines. Des bouffées de chaleur surviennent le jour et parfois la nuit. Complémentaire des indispensables traitements hormonaux conventionnels, le traitement homéopathique peut cependant atténuer ces symptômes typiques. Et certains médicaments peuvent être ajoutés pour prendre en charge les aspects psychologiques : crise de jalousie, état dépressif, peur de vieillir ou hyper-émotivité. Les femmes qui en sont victimes, ne se reconnaissent pas, l’homéopathie pouvant alors les aider à passer ces caps difficiles. Enfin, après la ménopause, d’autres manifestations d’ordre sexuel peuvent s’installer : une libido en berne ou, au contraire, un désir trop exacerbé. Là aussi, l’homéopathie s’avère utile. Ce serait vraiment dommage que les femmes s’en passent !

Quel que soit le trouble féminin rencontré, les professionnels de santé (médecins, pharmaciens ou sages-femmes) sauront vous conseiller le traitement le plus adapté. Demandez-leur conseil.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :