Les pires baumes à lèvres, selon 60 millions de consommateurs

Froid, vent, pluie… les lèvres sont souvent mises à rude épreuve par les éléments. Pour les aider à retrouver la santé, nous mettons du baume à lèvres. Toutefois, une étude de 60 millions de consommateurs montre qu’ils ne sont pas tous fiables. Voici 5 baumes à lèvres à bannir.
Les pires baumes a levres, selon 60 millions de consommateurs

Hydrater ses lèvres l’hiver pour éviter qu’elles soient asséchées par les conditions météorologiques, c’est bien. Vérifier l’étiquette avant d'acheter un baume à lèvres, c’est mieux. Toutefois, il n’est pas toujours simple de comprendre la composition. Ainsi, la revue 60 millions de consommateurs a passé au crible 12 sticks du commerce. Et une grande partie d’entre eux abritent des composés problématiques. Retrouvez les marques à éviter dans notre diaporama.

Sticks pour les lèvres : des ingrédients inquiétants dans de nombreuses références

Gels douche, shampoings, crèmes pour les mains, savons… 60 millions de consommateurs a analysé 160 cosmétiques pour son dernier hors série paru le 10 décembre. Seulement un tiers des références avait des compositions saines pour l’organisme. Et les baumes à lèvre font partie des plus mauvais élèves.

Sur les 12 sticks étudiés, seulement deux ont obtenu la mention "à privilégier", la meilleure attribuée par le magazine. Il plébiscite le baume à lèvres Bio anti-dessèchement de la marque Dermophil qui "ne contient que des huiles et des cires naturelles issues de l’agriculture biologique" ainsi que le baume à lèvres à la noix de coco d’Yves Rocher. "98 % des ingrédients de ce stick sont d’origine naturelle, mais sans label bio pour le certifier", précise l’organisation.

La revue 60 millions de consommateurs qui avait déjà indiqué lors d’une étude publiée en janvier 2020 que moins de la moitié des baumes à lèvres sont efficaces, a épinglé à nouveau plusieurs marques. Elle remarque la présence de composés peu recommandés pour la santé, principalement des perturbateurs endocriniens, des allergènes et des huiles minérales issues de la chimie du pétrole.

Retrouvez ces marques épinglées et à tenir éloignées de vos lèvres dans notre diaporama.

 

Baume pour les lèvres Atoderm - Bioderma

1/5

Le stick Bioderma a obtenu la mention "à proscrire" par 60 millions de consommateurs. S'il est sans allergène, "les quatre premiers ingrédients, majoritaires en poids, sont des huiles minérales issues de la pétrochimie".

Lip Active - Eucerin

2/5

Le baume à lèvres Lip Active d'Eucerin est "à proscrire" car il est composé d'une cire minérale tirée de la chimie du pétrole, de plusieurs allergènes et 3 perturbateurs endocriniens potentiels (le BHT (un antioxydant) et deux filtres UV).

Baume à lèvres Cire d’abeille & karité - Institut karité Paris

3/5

Ce produit est également à proscrire selon la revue de consommation, car il abrite "un trio d’huiles minérales, issues de la chimie du pétrole, potentiellement contaminées et soupçonnées d’effets toxiques". Il y a également de potentiels perturbateurs endocriniens. 

Stick lèvres hydratant - Uriage

4/5

Le stick lèvres hydratant d'Uriage est épinglé, car ses trois premiers ingrédients sont issus de la pétrochimie. Il contient aussi du BHT, possible perturbateur endocrinien.

Stick hydratant Cold Cream - Avène

5/5

La composition du stick hydratant Cold Cream d'Avène est moins problématique que les 4 autres références. 60 millions de consommateurs lui a donné la mention "Faute de mieux". Toutefois, la formule contient du dioxyde de titane. Si ce composé n'est pas toxique, il est soupçonné d'être nuisible aux organismes vivants sous sa forme de nanoparticules.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Source : La crème des cosmétiques, 60 millions de consommateurs, Hors série janvier/février, en kiosque le 10 décembre 2020.