Les médecins la disent constipée, son utérus était sur le point d’exploser
Sommaire

Elle avait un deuxième utérus remplis de sang menstruel !

Elle avait un deuxième utérus remplis de sang menstruel !© Istock

Les différentes analyses passées dans l’hôpital du Devon ont révélé que Madeleine Janes avait une anatomie particulière. Elle avait deux utérus, deux cols de l'utérus et deux ovaires. Par ailleurs, il lui manquait un rein. 

Une seconde IRM a mis en lumière plus précisément la source de sa douleur. Son deuxième utérus plus petit était bouché et s’était rempli de sang menstruel au cours des quatre dernières années. Si les médecins n’avaient repéré le problème, l’organe aurait pu exploser à cause de la pression provoquée par le liquide accumulé. 

Une chirurgie d’urgence a été rapidement effectuée. L’équipe médicale a drainé plus de 100 ml de sang dans le second utérus. La patiente a pu sortir de l’hôpital sept jours plus tard puis elle a été envoyée vers un spécialiste.


De nouvelles analyses ont montré qu’un morceau de peau avait poussé au-dessus de son deuxième col de l'utérus, provoquant le blocage du sang menstruel. Elle a dû subir une intervention chirurgicale supplémentaire pour le retirer.

Désormais âgée de 21 ans, Madeleine Janes ne souffre plus. Si elle est heureuse de savoir ce qui se passe réellement dans son corps, elle doit vivre avec les conséquences de sa maladie rare. En effet, les femmes atteintes de cette pathologie ont entre autres un risque accru de fausse-couche ou d’accouchement prématuré.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.