Les 5 conseils pour lutter contre l'implantation du moustique-tigre
Sommaire

Bien entretenir son jardin

Bien ranger son jardin permet d'éviter que l'eau ne s'accumule dans des récipients malgré vous. Abrités comme il se doit, arrosoirs, seaux et autres outils de jardin ne se rempliront pas.

Si vous les avez oubliés sous la pluie, "il suffit de vider l'endroit où l'eau s'est accumulée", conseille Didier Moulis. Ce geste tuera les larves qui auraient pu éclore. Il est recommandé de vider ces ustensiles au moins une fois par semaine.

Par ailleurs, une végétation trop luxuriante va fournir de nombreux abris au moustique-tigre. Mieux vaut donc entretenir régulièrement ses haies, son gazon ainsi que ses arbres et arbustes. Car plus les moustiques-tigres seront présents, plus vous risquez de leur servir de repas fréquemment.

Bâcher les réservoirs d'eau

Particulièrement friand des petits "réservoirs", le moustique-tigre sait aussi s'adapter à son environnement. L'essentiel étant de pondre au bord d'une source d'eau, les récupérateurs et autres réserves sont appréciés de l'insecte.

"Dans ce cas, il est plus difficile de retourner le récipient, sourit Didier Moulis. On conseille donc d'utiliser une moustiquaire adaptée et d'équiper le réservoir de manière étanche." Si la moustiquaire est recommandée en priorité, tout tissu ne fait pas l'affaire : trop imperméables, ils pourraient former une flaque et donc offrir un nouvel abri à l'insecte.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Prévention de l'implantation du moustique-tigre en habitat individuel, moustiquetigre.org
Comment éviter le développement du moustique-tigre ?, moustiquetigre.org
Les différentes espèces de moustique, EID Méditerranée