Le laser pour une peau sans poils

Depuis l'homologation des premiers appareils, il y a 13 ans, l'épilation au laser a connu un succès grandissant pour devenir d'usage quasi courant en 2009.

En quoi consiste une épilation au laser ?

L'épilation au laser consiste à émettre un rayon lumineux qui, attiré par la mélanine (pigment de couleur) du poil, sera conduit jusqu'au fond de son bulbe qu'il va brûler de façon quasi définitive. L'efficacité du traitement varie selon la zoner à traiter: les aisselles, le maillot et les jambes sont les endroits où le laser fonctionne le mieux.

Occire le poil par la lumière du laser

Une épilation au laser se fait toujours en plusieurs séances, espacées de quelques semaines, pour atteindre tous les poils qui ne sont jamais dans la même phase de vie (c'est pendant le stade dit anagène ou de croissance que l'efficacité du laser est maximale). Pour éviter les brûlures cutanées au cours de l'épilation, seul un œil expert peut régler l'appareil précisément d'après la couleur de la peau. Il en va de même pour le repérage des mauvaises indications, comme les pilosités claires et les peaux foncées par exemple. Dans le premier cas, le poil n'a pas assez de mélanine pour mener la lumière du laser à bon port, tandis que, dans le second, la peau risque d'être brûlée et, en conséquence, dépigmentée (voire hyperpigmentée).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :