Lapacho

Publié par Audrey Gast le Jeudi 06 Avril 2017 : 11h21
Mis à jour le Jeudi 06 Avril 2017 : 11h22

Le lapacho (Tabebuia avellanedae) , arbre traditionnel d’Amérique du sud, est utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et hypotensives.

© Istock
PUB

Le lapacho un arbre traditionnel

Originaire d’Amérique du Sud, le lapacho est un grand arbre (30 m environ) à fleurs roses également connu sous le nom de « pau d’arco ». Son bois était utilisé par les indigènes pour confectionner des arcs. Il était également considéré comme un remède universel par les Incas pour guérir blessures, fièvres et morsures de serpent. Il bénéficie d’une grande renommée en Amérique du Sud mais reste peu connu en Europe. Le lapacho a fait parler de lui dans les années soixante car il aurait un effet bénéfique sur certains cancers, notamment les leucémies. Effets qui restent à confirmer scientifiquement.

PUB
PUB

De multiples vertus

C’est l’écorce interne de lapacho qui est utilisée en phytothérapie, elle contient des composés comme le bêta-lapachone ou les naphtoquinones qui font l’objet d’études.

Le lapacho est employé comme antibiotique naturel, antibactérien, anti-inflammatoire et immunostimulant. On le recommande habituellement en cas d’infection virale (ORL), de mycose et de fatigue associée. Il est aussi utile contre les inflammations de l’intestin et de l’estomac. Le lapacho a un effet hypotenseur.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Jeudi 06 Avril 2017 : 11h21
Mis à jour le Jeudi 06 Avril 2017 : 11h22
Source : Petit Larousse des plantes qui guérissent, Editions Larousse.
Encyclopédie des plantes médicinales, Editions Larousse.
Gómez Castellanos JR, Prieto JM, Heinrich M - Red Lapacho (Tabebuia impetiginosa)--a global ethnopharmacological commodity? J Ethnopharmacol. 2009 Jan 12;121(1):1-13. doi: 10.1016/j.jep.2008.10.004. Epub 2008 Nov 1.
PUB
PUB
A lire aussi
Saule Publié le 08/09/2015 - 13h15

L’écorce de saule (salix alba/ salix purpurea) est utilisée contre les douleurs articulaires et dorsales, les maux de tête et lors des états grippaux.

Mincir avec 4 plantes Publié le 16/04/2015 - 12h47

Dans le cadre d’un programme minceur, les plantes peuvent apporter une aide complémentaire. Contenant de la caféine, des antioxydants ou via un effet drainant, le guarana, le maté, le thé vert ou l’orthosiphon sont des plantes à intégrer dans une bonne hygiène de vie globale.

Marronnier d’IndePublié le 19/05/2015 - 13h01

Le marronnier d’Inde (aesculus hippocastanum) est un arbre qui contient des actifs veinotoniques utiles dans le traitement des troubles veineux et des hémorroïdes. 

Les meilleures boissons pour éliminerPublié le 23/04/2018 - 13h30

Prévoir des boissons pour éliminer au quotidien est une bonne idée, aussi bien pour dégonfler les tissus de l’organisme qui peuvent se gorger d’eau et mal s’éliminer que pour mieux digérer....

Plus d'articles