Lait : intolérance ou allergie ?
Sommaire

Et si c'était une allergie aux protéines de lait de vache ?

Les symptômes décrits en cas d'intolérance au lactose surviennent également chez les personnes présentant une allergie aux protéines du lait de vache. Toutefois, cette allergie a la particularité de s'accompagner d'un autre signe spécifique : la constipation.

Ce symptôme, retrouvé exclusivement dans l'allergie alimentaire, permet de la distinguer de l'intolérance au lactose.

Attention toutefois, il arrive que ces deux affections coexistent. Le diagnostic d'allergie utilise un test de provocation orale qui consiste à ingérer une dose de lait sans lactose. Si les symptômes digestifs (diarrhées, douleurs abdominales) disparaissent, on peut éliminer l'intolérance au lactose.

Dans tous les cas, il est important d'établir le diagnostic car la prise en charge diffère.

L'intolérance n'impose pas l'éviction totale des produits laitiers, alors que l'allergie aux protéines de lait interdit strictement le lait et ses dérivés du régime alimentaire.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Institut français pour la nutrition (ifn), n°2, octobre 2008, mise au point du Dr Christophe Dupont (hôpital Saint-Vincent de Paul, Paris).