Journée du Sommeil : dormir seul ou à deux, quel impact sur notre sommeil ?

A l’occasion de la Journée du Sommeil qui se tient vendredi 17 mars, l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) s’est penché sur un comportement qui interroge : dormir seul ou pas, quel impact sur notre sommeil ? Réponses.

Publicité

Dormir seul ou à deux : avantages et inconvénients

Dormir à deux

Le sommeil à deux peut aboutir à une augmentation de la température sous la couette : or, la chaleur trop élevée est une cause certaine de perturbation du sommeil. Un conseil : pas de linge de lit trop épais, et une température ambiante dans la chambre comprise entre 15 et 19 degrés au maximum.

Les ronflements et les mouvements de l’autre perturbent le sommeil, et empêchent souvent de trouver un repos suffisant pour enchaîner une journée en pleine forme.

Publicité
Publicité

Enfin, les rythmes biologiques s’affrontent, entre les couche tôt et les couche tard, les lève tôt et les lève tard. Certains métiers imposent des horaires de travail décalés qui entrainent un décalage nuisible entre les deux conjoints.

Et dormir à deux, c’est le lot de la plupart des couples de la planète !

Dormir seul

Le fait de dormir seul est un choix qui offre de nombreux avantages : cela permet de respecter ses propres besoins et son rythme de sommeil personnel sans entraves. C’est la garantie de ne pas être gêné par les mouvements de l’autre ni les bruits occasionnés par son éventuel ronflement. De plus, les horaires de coucher et d’endormissement varient d’une personne à l’autre.

Mais… Pour de nombreuses personnes, dormir seul génère un sentiment d’insécurité, voire d’angoisse, susceptible d’empêcher l’endormissement et le sommeil réparateur. Dormir à deux va permettre, de plus, le repérage d’une éventuelle pathologie du sommeil (apnée du sommeil par exemple) qui passerait inaperçue autrement. Il convient alors de consulter un médecin spécialiste dès le constat ou son médecin traitant.

Troubles du sommeil : suis-je à risque ?

Test sommeil

Publié par Isabelle Gayrard Auzet, Rédactrice en Chef le Jeudi 16 Mars 2017 : 17h51
Mis à jour le Vendredi 17 Mars 2017 : 09h34
Source : Source : www.institut-sommeil-vigilance.org
PUB
PUB