Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe

Se déroule le 22 juin 2012 la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, et de reconnaissance aux donneurs.

Cette journée vise à alerter sur la pénurie d’organes dans notre pays, mais c’est également l’occasion de remercier les donneurs et aussi les proches, « dont l’intermédiation est nécessaire en cas de don post mortem et qui, trop souvent encore, se trouvent dans la position délicate de devoir témoigner de la volonté du défunt, alors qu’ils l’ignorent faute d’en avoir parlé de son vivant ».

PUB

« Don d’organes, je le dis »

La pénurie de greffons tue chaque année des centaines de personnes.

En 2011, 16.371 patients étaient sur la liste d’attente, mais seulement 4.945 transplantations ont pu être pratiquées (Agence de la biomédecine).

Selon l’enquête OpinionWay réalisée en 2011 pour la Fondation Greffe de Vie, la quasi-totalité des Français sont d’accord pour recevoir un organe, mais seuls 55% se disent favorables au don des organes de leurs proches. Il est donc indispensable de lancer un appel à la solidarité afin de faire prendre conscience que pour sauver des vies, il faut des donneurs et que cette cause nous concerne tous.

Ainsi, la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe a pour objectif de sensibiliser les Français afin de diminuer le taux de refus et d’augmenter le nombre de greffes.

« Pour sauver des vies, il faut l’avoir dit »

Profitez de cette journée pour y réfléchir et pour exprimer votre volonté à votre entourage. Et demandez aussi à vos proches de vous indiquer leurs propres souhaits. Que l’on soit pour ou contre, le plus important aujourd’hui est de le dire !

PUB
PUB

Profitez-en également pour visiter le site www.dondorganes.fr, optimisé avec de nouvelles rubriques et infographies dédiées à l’évolution de l’activité de greffe d’organes.

À savoir : un nouveau dispositif de mobilisation sur Facebook a été mis en place pour interpeller la communauté des 26.000 fans de la page « Don d’organes, je le dis ».

En 10 ans, l’activité de greffe d’organes a subi un essor sans précédent de près de 50 %.

Le rein reste l’organe le plus greffé, et de très loin, avec une hausse de 87% sur 20 ans, suivi par le foie qui a augmenté de plus de 50%.

Publié le 22 Juin 2012 | Mis à jour le 22 Juin 2012
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Dossier de presse de l’Agence de la biomédecine, 7 juin 2012.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés