La Journée française de l’allergie cible les jeunes

© getty

L’Association Asthme & Allergie, qui organise cette Journée française de l’allergie du 19 mars 2013, a choisi de cibler les jeunes.

L’objectif : les responsabiliser dans la prise en charge de leur maladie, et ainsi les encourager à être plus autonomes et indépendants.

PUB

Allergie : 7 ados sur 10 ne suivent pas leur traitement

L’allergie est la maladie chronique la plus fréquente chez les ados : 1 personne sur 3 née après 1980 est allergique.

Or l’allergie peut impacter fortement sur leur qualité de vie, leurs performances scolaires et leur vie sociale et intime.

Seuls 30% des adolescents, contre 50% des enfants, suivent leur traitement. Autrement dit, 7 ados sur 10 ne suivent pas leur traitement. Cette faible adhésion aux recommandations de leur médecin (prise de médicaments, suivi et surveillance de l’asthme, mesures d’éviction des allergènes…) les met en danger.

En effet, les jeunes allergiques sont peu conscients des risques qu'ils prennent s'ils ne suivent pas leur traitement : « Ils se disent que leurs symptômes ne sont pas si graves, qu'ils vont partir comme ils sont venus ». Mais l'allergie est une maladie qui peut évoluer et s'aggraver si elle n'est pas traitée. Les chocs anaphylactiques, 4 fois plus fréquents chez les adolescents que chez les enfants, en témoignent.

Une Journée française de l’allergie à destination des jeunes : « Allergie, j’agis ! »

À l’occasion de la Journée française de l’allergie 2013, le premier site d’information dédié à l’allergie chez les jeunes est lancé : www.allergiejagis.org.

PUB
PUB

Durant toute la journée du 19 mars, les internautes sont invités à dialoguer en direct avec des allergologues sur ce nouveau site ou sur les réseaux sociaux d’Asthme & Allergies.

Les ados doivent être épaulés dans la prise en charge de leur allergie (respiratoire, alimentaire, de contact) pour qu’ils deviennent plus « autonomes et indépendants, au quotidien et dans leurs choix futurs ». Les aider, c’est aussi leur éviter des situations compliquées à gérer : fatigue, échec scolaire, sexualité difficile, orientation mal choisie, isolement, séjour à l'hôpital, choc anaphylactique…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 19 Mars 2013 : 15h32
Mis à jour le Mardi 19 Mars 2013 : 15h38
Source : Communiqué de presse de l’Association Asthme & Allergies, http://asthme-allergies.org/.
PUB
PUB
PUB

Contenus sponsorisés