Le jogging est mort, vive le running !

Publié le 12 Avril 2015 | Mis à jour le 13 Avril 2015
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne

Est-ce à cause du Marathon de Paris bien pollué d’hier ? Est-ce l’arrivée des beaux jours ?

Selon les indicateurs de tendances, la mode est maintenant au running. Depuis quelques semaines on retrouve ce terme dans l’actualité.

PUB

To run, en anglais, signifie « courir » en français.

Jusqu’alors, lorsqu’on allait courir, il s’agissait plutôt d’aller faire son jogging,

Dans la langue anglaise, le verbe to jogsignifie « remuer, secouer ou être secoué de bas en haut, sautiller ». Et le jogging est l’action de trotter.

Ce terme de jogging est attesté pour la première fois en 1964 dans le journal l’Express. Il a désigné alors un nouveau sport, qui était « une course lente effectuée à un rythme qui permet la conversation »

PUB
PUB

Depuis, le mot jogging est entré dans la langue française. Il définit à la fois le sport (toujours une course à pied à un rythme lent) et le vêtement que l’on est censé porter pour le pratiquer et qui n’est pas forcément synonyme d’élégance !

Mais maintenant, parler de jogging est totalement ringard !

On va courir et cette pratique sportive s’appelle le running.

Et pour pratiquer ce sport, vous devez enfiler des chaussures de running, souvent appelées « runnings » tout court.

C’est l’accessoire in, décliné par collections entières dans certains magasins branchés. Mais sachez que les runnings ne se portent pas seulement pour courir mais aussi en ville où elles ont détrônés non seulement les stilettos, mais aussi les baskets !

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés