Je suis timide, mais je me soigne...

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 20 Août 2010 : 16h35
Mis à jour le Lundi 30 Août 2010 : 17h53

"Il faut savoir se vendre, communiquer..." Cela semble être le credo de notre époque. Alors, comment se sentir à la hauteur quand on est timide ? Quand on rougit pour un rien, pour une pensée, quand on n'ose pas dire ce que l'on pense, ou même quand on ne sait plus ce que l'on pense tellement on a peur de ne pas être comme il faut, d'être ridicule...

PUB

La timidité n'est pas simplement un trait de caractère émouvant

"Il est un peu timide, c'est trop mignon". Oui, mais entre la légère timidité qui vous fait simplement hésiter un peu plus que les autres et la timidité qui vous paralyse, qui vous gâche la vie, il y a un monde. Être timide peut vous faire rater votre vie. Si vous savez que vous n'oserez jamais passer un oral d'examen, que vous ne pourrez faire un geste vers la personne que vous aimez... Timide, si cette timidité est importante, vous vous voyez déjà en vieillard solitaire qui a raté sa vie, sans amour, sans enfants, sans profession ! Cela n'a rien d'émouvant, c'est plutôt terrifiant ! La timidité poussée à l'extrême devient d'ailleurs une maladie que l'on appelle la phobie sociale.

PUB
PUB

Pourquoi est-on timide ?

Deux origines à la timidité. La première est génétique car certains sont sans doute moins favorisés que d'autres par leurs gènes. L'autre raison est l'histoire de votre vie. Si vous avez eu des parents ou un environnement qui ne vous ont jamais laissé la parole, vous n'avez simplement pas l'habitude de vous exprimer, d'être pris en compte. Votre timidité vient d'une sorte d'habitude comportementale. Vous manquez d'entraînement. Et puis, si vous avez vécu des expériences au cours desquelles on a voulu vous écraser, vous diminuer, voire vous humilier, vous pouvez vous sentir inférieur à ceux qui sont autour de vous. Votre timidité s'enracine alors dans un manque de confiance en vous. Vous vous jugez mal.

Pour d'autres la timidité vient de parents très aimants qui ont élevé leur enfant dans un cocon. Le jour où l'enfant, devenu grand, doit se confronter au monde extérieur, il est comme un poussin qui sort du nid. Il n'a aucune habileté à se confronter aux autres, à l'extérieur de sa famille.

Quelles que soient les raisons de la timidité, on peut bien sûr évoluer, prendre confiance en soi et apprendre à trouver sa place.

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 20 Août 2010 : 16h35
Mis à jour le Lundi 30 Août 2010 : 17h53
Source : Institut Moncey
PUB
PUB
A lire aussi
Comment aider un enfant qui est timide ?Publié le 06/08/2007 - 00h00

La timidité, très répandue, paraît souvent anodine à ceux qui ne sont pas trop timides. Pourtant, elle peut gâcher la vie, entraîner des angoisses très importantes, des sentiments horribles de honte, de panique… Alors, tous les parents qui aiment leurs enfants ont envie de les aider à...

Phobie sociale : la crainte de l'autrePublié le 10/01/2002 - 00h00

Gênante car invalidante, la phobie sociale concerne 2 à 3 % de la population. Caractérisé par une peur intense des situations sociales, ce trouble psychologique mène parfois à l'échec à répétition ou peut pousser, dans des cas plus graves, à l'autodestruction.

Peur de rougir ?Publié le 21/09/2009 - 00h00

Des sueurs froides à l'idée de piquer un fard en public ? Peut-être souffrez-vous d'éreuthophobie. Derrière ce nom barbare se cache la phobie de rougir.

Plus d'articles