Je perds mes cheveux chaque automne...

Publié par Valériane Munoz, journaliste santé le Mardi 24 Septembre 2013 : 16h10
Mis à jour par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 07 Novembre 2014 : 16h23

Lorsque les premières brises d'automne débarquent, les feuilles colorées de jaune et d'orange viennent mourir sur le sol. Tout comme ces feuilles mortes, à chaque changement de saison, nos cheveux s'apprêtent à affronter le froid.

Si ces chutes de cheveux automnales ne durent pas plus de 4 à 6 semaines, c'est amplement suffisant pour nous saper le moral!

PUB

La brosse à cheveux qui trahit

Chute des cheveux

Un oreiller, une brosse ou des vêtements envahis de cheveux, un siphon de douche bouché par des mèches. Rassurez-vous, chaque jour nous perdons entre 50 et 100 cheveux.

Renouvellement des cheveux

Une des causes est le renouvellement de nos cheveux : comme toutes les cellules de notre corps, le cheveu est vivant et suit un cycle de croissance naturel, le cycle pilaire :

  • La phase anagène est la phase de croissance du cheveu. C'est la partie la plus longue du cycle pilaire, elle dure de 2 à 5 ans. La majorité des cheveux présents sur notre tête sont donc en phase anagène.
  • La phase catagène est quant à elle une phase de repos pendant laquelle le cheveu cesse d'évoluer. Elle dure environ 3 semaines.
  • Enfin, la phase télogène aboutira après plus ou moins 3 mois à la chute du cheveu, qui va laisser place à un nouveau follicule en phase anagène.

 

Malgré tout, vous avez l'impression que vous perdez plus vos cheveux qu'en temps normal ?

 

Avant de paniquer, sachez que le cycle pilaire n'est pas parfait, et qu'il arrive qu'il soit légèrement modifié en fonction de l'âge, de l'état physiologique et surtout de la saison.

 

PUB
PUB

Qu'est-ce qui déclenche une chute des cheveux en automne ?

Chute de cheveux et hormones

A l'automne, on observe parfois une accélération de la phase de chute de cheveux. Eh oui, comme le reste de la nature nous sommes soumis au cycle des saisons ! L'automne et le printemps sont des moments où l'on perd beaucoup de cheveux. C'est normalement sans effet sur le volume de la chevelure : une simple conséquence du fait qu'ils poussent plus dru en été et en hiver. Et trois mois plus tard, une grande quantité de follicules pileux entrent simultanément en phase catagène et les cheveux tombent davantage pendant quelques semaines.

Les solutions contre la chute des cheveux :

 

  • Shampoings et lotions antichute de cheveux. Si la densité de vos cheveux a déjà tendance à diminuer, il est essentiel de suivre un traitement de soutien comme par exemple des shampooings et des lotions (sous forme d'ampoules) anti-chute de cheveux qui conservent souplesse et élasticité aux tissus qui entourent la racine et lui permettre de s'ancrer plus solidement dans le cuir chevelu.
  • Compléments alimentaires pour cheveux. Ils sont à base de vitamines B, de zinc, de catéchine et surtout de taurine. Cet actif s'oppose au processus de déformation et de compression du bulbe. Il lutte contre l'altération du tissu conjonctif autour du bulbe qui peut conduire à la chute prématurée du cheveu et à la fabrication d'une fibre de moins bonne qualité. Ces compléments sont également adaptés aux personnes concernées par une déficience de la masse capillaire (cheveux mous et fins).
Publié par Valériane Munoz, journaliste santé le Mardi 24 Septembre 2013 : 16h10
Mis à jour par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 07 Novembre 2014 : 16h23
PUB
PUB
A lire aussi
La chute des cheveux : méfiez-vous des traitements " miracles " !Publié le 04/05/2001 - 00h00

Chez l'homme comme chez la femme, la chute des cheveux est souvent mal vécue. Elle peut constituer une réaction à une agression de nature diverse (médicament, problème thyroïdien, stress, carence en fer, etc.), mais il s'agit le plus souvent d'une alopécie androgénétique, liée à l'âge et...

Les transformations des cheveux selon les âgesPublié le 22/09/2015 - 15h51

Dès la vie intra-utérine, nous avons des cheveux. Une chevelure qui nous accompagne tout au long de notre vie de façon plus ou moins dense. Le Dr Amar, dermatologue spécialiste du cuir chevelu, nous éclaire sur les grands changements que connaissent nos cheveux de la naissance à la mort.

Plus d'articles