Comment choisir sa crème antirides ?

Crèmes rajeunissantes, liftantes, lissantes, raffermissantes, anti-âge... difficile de s’y retrouver au rayon des crèmes antirides.

D’autant plus que tous promettent monts et merveilles…

Publicité

Quels composés efficaces contre les rides ?

Les soins anti-âge n’ont pas le pouvoir d’inverser les effets du temps sur la peau.

Ils permettent toutefois de retarder l’apparition des rides et ridules et de les atténuer. Seuls trois composés ont démontré leur efficacité :

  • La vitamine A

    Cet acide assez puissant prend la forme du rétinol dans les crèmes antirides.

    Mais cet actif n’a pas que des avantages.

    Il est aussi phototoxique, c’est-à-dire qu’il accentue les coups de soleil.

    Publicité
    Publicité

    Il est par ailleurs irritant et fait peler la peau. Il faut donc veiller à éviter le contour des yeux.

    Commencez par utiliser des crèmes peu concentrées en vitamine A pour ne pas agresser votre peau, quitte à augmenter la dose de vitamine A plus tard si le produit est bien toléré.

  • Les AHA (alpha hydroxyacides)

    Ces dérivés d’acides de fruits agissent par peeling léger.

    Ils éliminent une partie de la couche cornée pour stimuler le renouvellement cellulaire.

    Ils sont donc efficaces pour les rides peu profondes.

    Le traitement est plus doux mais moins efficace que les vitamines A.

  • Les antioxydants diminuent les effets néfastes du soleil.

    Leur efficacité est plus aléatoire que celle des deux premières molécules et plus difficile à démontrer scientifiquement.

Une crème antirides selon le type de peau

  • Les peaux sèches sont propices aux rides.

    Elles ont besoin de plus de soins pour éviter de vieillir prématurément.

    Elles nécessitent aussi des traitements antirides plus gras, autrement dit plus hydratants.

  • Les antioxydants sont plus recommandés aux peaux fines.

  • Les AHA sont plus adaptés aux peaux épaisses ou abîmées par le soleil.

  • La vitamine A est conseillée à partir de 35 ans ou aux peaux précocement ridées.
Publié par Julie Robin, journaliste santé le Lundi 28 Janvier 2013 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 31 Mars 2016 : 16h45
Source : Pr Dominique Tennstedt, Chef du service dermatologie aux Cliniques universitaires Saint-Luc.