Je n’ai pas peur de monter à cheval

Publié le 02 Juin 2014 à 9h30 par Clarisse Nénard
Avec plus de 700 000 licenciés en France, l’équitation est le troisième sport pratiqué dans l’Hexagone et le premier sport féminin. Rien d’étonnant quand on découvre tous les bienfaits…

Je vais payer cher ?

Certes, l’image du sport coûteux réservé aux privilégiés colle encore à l’équitation. À tort ! Plus d’un million de familles en font ou en vivent.

Aujourd’hui, monter à cheval n’est pas plus onéreux que de skier ou de jouer au tennis.

Tout dépend de la région et de ce que vous voulez faire : une heure de manège ou de promenade, prendre des forfaits de plusieurs séances dont le tarif est généralement dégressif, ou encore participer à un stage, une randonnée.

Je peux à mon âge ?

On peut monter dès quatre ans.

Et il n’est jamais trop tard pour commencer, à condition d’avoir une bonne condition physique. Le cheval n’est pas un vélo. Il ne suffit pas de tourner le guidon pour changer de direction ou d’appuyer sur les pédales pour avancer. Les jambes, les mains, le poids du corps, la voix sont les seuls aides dont dispose le cavalier pour communiquer avec sa monture.

Mots-clés : Equitation, Cheval, Sport
Source : "Je n’ai pas peur de monter à cheval", un article issu du magazine Bien-Etre & Santé n° 311 de mai 2014