Jack Russell terrier : un compagnon plein d'énergie !

Publié le 24 Décembre 2007 à 1h00 par Anne Pensis, vétérinaire
Génétiquement programmé pour la chasse, le Jack Russell peut néanmoins être un excellent chien de compagnie intelligent et très attaché à un maître qui doit impérativement être sportif et lui accorder de nombreuses heures de jeux et promenades.

Histoire d'un chasseur...

En 1850, John Russell, un pasteur anglais passionné de chasse, crée une souche de Fox terrier destinée à harceler les renards au fond de leur terrier afin de les faire sortir de terre et permettre à leur maître de les chasser. Pour remplir au mieux cette fonction, ces chiens ont été sélectionnés au fil du temps pour être petits (6-7 kg, 35 cm au garrot), musclés, souples et intelligents.

Aujourd'hui, il existe deux variétés de Jack Russell :

  • le Parson Jack Russell terrier, haut sur pattes,
  • le Jack Russell terrier, plus bas sur pattes et au dos plus long.

En outre, le Jack Russell terrier se décline en deux types de pelages, le poil lisse et le poil dur.

Pendant de nombreuses années, la queue des Jack Russell a été coupée car elle était exposée aux blessures et infections dans les broussailles lors de la chasse. Suite a une convention européenne adoptée par le conseil de l'Europe en 1987, il est interdit de procéder à la coupe de queue dans plusieurs pays et notamment en Belgique.

Chien sportif cherche maître sportif

Il convient de bien réfléchir avant d'adopter un Jack Russell en tant qu'animal de compagnie !

En effet, ce chasseur sportif a un énorme besoin de se dépenser et compensera son manque d'activités et son ennui en détruisant tout ce qu'il pourra trouver dans la maison. Un propriétaire de Jack Russell doit donc posséder une maison et un grand jardin ou à défaut, disposer de suffisamment de temps pendant la journée pour faire de grandes ballades sportives dans la nature. Mais en tenant bien le chien en laisse, sinon celui-ci risque de s'échapper pour suivre une piste ou une proie. Ce comportement instinctif risque de jouer des tours aux maîtres étourdis.

En revanche, l'entretien du Jack Russell est facile :

  • Il possède un pelage très dense avec un sous poil quasi inexistant.

    Un bon brossage est cependant utile parce qu'il permet d'éliminer les poils morts, surtout pour les chiens ayant beaucoup de poils blancs, ces derniers ayant tendance à tomber plus facilement que les poils de couleur.

  • Le bain doit avoir lieu le moins souvent possible (lorsque cela est vraiment nécessaire).

Une éducation ferme et juste est indispensable !

Votre Jack Russell va vivre une quinzaine d'années (parfois plus !) à vos côtés.

Pour que la cohabitation soit harmonieuse, il convient de l'éduquer correctement dès son plus jeune âge. Pour ce faire, il faut adopter une discipline ferme et logique. Toute attitude indésirable (sauter sur une personne, mordiller, monter sur une table ou un fauteuil, tirer sur la laisse…) devra ainsi être réprimandée (par exemple par l'ordre "non !") à chaque fois, sans exception. Cet ordre doit être prononcé au moment même de l'interdit et jamais après. Il est également important de lui apprendre les ordres de base tels que "assis !" et "viens !".

Si l'éducation de votre chiot vous semble difficile, n'hésitez pas à vous adresser aux professionnels des écoles canines qui pourront vous aider utilement dans l'apprentissage de votre Jack Russell.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.