J'achète, j'achète pas : des frites surgelées, des compotes délices, des biscuits noirs et blancs, des boissons énergisantes

Chaque mois, Paule Neyrat, la diététicienne d'e-santé, vous alerte sur quelques produits qui l'ont interpellée. Ce mois-ci, il s'agit de frites, de compotes à base de pommes, de la viande, de biscuits noir et blanc américains, de sardines à l'huile et de boissons énergisantes.

J'achète des frites Findus

Car après avoir signé avec le Ministère de la santé une charte d'engagement de progrès nutritionnistes, cette entreprise s'est engagée à ne plus utiliser d'huile de palme. Mais je n'en mange pas pour autant tous les jours !

Je n'achète pas de ces nouvelles compotes

Mises sur le marché par le leader des yaourts qui nous promet une taille fine à 1,85 € les quatre pots de 100 g. Ce sont des " délices " de purée de pomme (82 %) et d'une purée d'un autre fruit (fruits rouges ou exotiques ou poire). Il n'y a pas de " sucres ajoutés " mais des édulcorants (aspartame et acesulfame K) dans la plupart des arômes et un colorant. Si je fais une compote de pommes avec quelques fraises surgelées, ça me revient moins cher et il n'y a pas besoin de sucre.

J'achète de la viande

En me posant toujours des tas de questions sur sa qualité. Mais depuis que j'ai découvert le site www.qualitivi.com, la web TV des viandes, j'ai trouvé les réponses à mes questions grâce aux nombreux reportages sur les éleveurs et leurs élevages, et aux vidéos décortiquant les différents signes de qualité.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :