L’ivresse chez les jeunes : de plus en plus intense et fréquente

© Istock

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) vient de publier le volet « alcool » de son Baromètre santé. La consommation est en hausse chez les jeunes, avec plus d’ivresses et une forte pénétration du binge drinking dans cette population, sorte de jeu qui consiste à boire le plus d’alcool le plus rapidement possible. Les filles sont aussi de plus en plus nombreuses à s’adonner à cette pratique de l’ivresse

PUB

Ivresse et binge drinking : les pratiques s’intensifient

Depuis une dizaine d’années, on constate que l’ivresse chez les jeunes est de plus en plus fréquente : 46% des 18-25 ans déclarent avoir été ivre au cours de l’année écoulée, contre 33% dix ans plus tôt, et 29% contre 15% qui l’ont été plusieurs fois. Globalement, les consommations sont importantes, mais très ponctuelles, puisque moins de 2% des jeunes boivent quotidiennement.

PUB
PUB

Autre constatation, le « binge drinking » ou beuverie express, qui revient à une alcoolisation massive, poursuit son essor en France avec 14% des 15-24 ans et 10% des 25-34 ans qui s’y sont adonnés au moins une fois au cours de l’année.

Les filles consomment de plus en plus

Les différences entre jeunes hommes et jeunes femmes s’amenuisent aussi de façon inquiétante. En effet, de plus en plus de filles connaissent elles aussi des ivresses intenses et répétées : 28% ont déclaré en 2014 avoir été ivre au moins trois fois au cours de l’année, contre 19% en 2010 et 8% en 2005.

Outre de sérieux problèmes de santé et de développement, les ivresses peuvent conduire à des comas éthyliques potentiellement mortels et à des conduites à risque : violence, agression, rapports sexuels non protégés…

Toutes ces informations doivent contribuer à améliorer les programmes de prévention à destination des jeunes.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 01 Avril 2015 : 09h56
Mis à jour le Mercredi 01 Avril 2015 : 12h39
Source : INPES, Baromètre santé, 15.635 personnes interrogées entre décembre 2003 et mai 2014.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés