L'innocence des téléphones mobiles

Bonne nouvelle : une équipe américaine montre qu'il n'existe pas de relation entre l'utilisation du téléphone portable et le cancer du cerveau.
PUB

Actuellement, nous sommes plus 400 millions d'individus dans le monde à posséder et à utiliser aussi frénétiquement que possible un portable. Face à toutes nouvelles technologies, on en vient naturellement à se poser la question: « la téléphonie mobile est-elle dangereuse pour la santé? ».

Dans le but d'explorer les effets possibles des ondes électromagnétiques que dégagent nos portables, une équipe américaine a comparé les habitudes téléphoniques de 470 patients présentant un cancer primitif du cerveau à celles de 420 sujets contrôles. Ils montrent ainsi que le risque de développer ce type de cancer n'est pas lié à la fréquence d'utilisation du mobile, paramètre évalué grâce à l'interrogatoire et aux factures. Par ailleurs, il n'existe pas de relation entre le côté habituel d'emploi et le siège des tumeurs.

PUB
PUB

Aujourd'hui, le seul vrai danger de ces téléphones reste donc leur usage lors de la conduite. Déjà largement argumenté, rappelons que ce risque peut être évité en s'équipant du kit mains libres.

Publié le 02 Janvier 2001
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Muscat, JAMA, 2000, 284 : 3001-07.