L’infidélité mène les hommes à l’infarctus…

Après avoir analysé toutes les études publiées ayant porté sur l’adultère dans le couple, les chercheurs en concluent que les hommes volages font plus d’infarctus que les maris fidèles !
© getty

Alors qu’une vie sexuelle épanouissante est connue pour exercer un effet favorable sur la santé, c’est l’inverse que l’on observe. En fait, ce serait lié au fait que l’infidélité n’est pas de tout repos. Non pas seulement d’un point de vue physique, mais aussi mental.

Tromper sa femme, c’est stressant et culpabilisant, d’autant plus que c’est souvent pour une femme plus jeune, ce qui implique de se surpasser.

À cette angoisse de la relation adultère, s’ajoutent des situations à risque, les rapports survenant majoritairement après un dîner ou un déjeuner copieux et arrosé.

Pour les auteurs de cette étude, rien d’étonnant à ce que les maris infidèles soient plus souvent victimes de mort subite par rapport aux hommes rangés.

Enfin, la relation adultère se déroulant dans un lieu non familier, elle contribue à accentuer la réaction de stress, aboutissant à une augmentation de la pression sanguine et à une accélération du rythme cardiaque.

Les conditions sont remplies pour augmenter le risque d’accident cardiaque, à courte ou longue échéance, tout dépend de la fréquence des rencontres et de leur intensité.

Et si la monogamie était une stratégie naturelle de préservation de l’espèce humaine ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Le Figaro, 27 avril 2012.