Infection du rein : la pyélonéphrite

© Istock
La pyélonéphrite est une infection d'un rein, le plus souvent par la bactérie E.Coli. Mais quels sont les symptômes d'une pyélonéphrite ? Peut-on souffrir d'une pyélonéphrite sans fièvre ?
Publicité

Symptômes d'une pyélonéphrite

Le malade se plaint de brûlures mictionnelles, les urines sont troubles et les mictions fréquentes. Puis, des douleurs lombaires unilatérales apparaissent brutalement, le patient présente de la fièvre, frissonne et est très fatigué. Le rein est douloureux à la palpation. Le diagnostic repose sur l'examen cytobactériologique des urines, l'échographie rénale et parfois le scanner pour rechercher l'origine de l'infection. La pyélonéphrite est favorisée par les calculs ou les malformations urinaires, parfois aucune cause n'est retrouvée.

Publicité
Publicité

Traitement et prévention de la pyélonéphrite

Le traitement repose sur l'administration d'antibiotiques en intraveineuse les premiers jours puis par voie orale pendant au moins 2 semaines. Si la pyélonéphrite est due à une anomalie des voies urinaires, une intervention chirurgicale peut être nécessaire (retrait de calculs, par exemple). La prévention de la pyélonéphrite repose sur le traitement des cystites.

Pyélonéphrite et grossesse

La grossesse augmente le risque que des germes présents dans les urines remontent jusqu'aux reins. Une pyélonéphrite pendant la grossesse est dangereuse pour la mère et le fœtus. Elle augmente le risque d'accouchement prématuré. Ainsi, chaque mois, les femmes enceintes doivent pratiquer une analyse d'urine pour rechercher le moindre signe d'infection urinaire.

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 20 Juillet 2018 : 17h00
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :