Infarctus : quels sont les premiers signes et comment réagir ?
Sommaire

Pourquoi faut-il agir vite en cas d'infarctus ?

En cas d'infarctus, chaque minute compte !

En effet, un infarctus, c'est une artère qui se bouche empêchant le sang d'affluer vers le cœur. Conséquence : le muscle cardiaque n'est plus correctement irrigué et ses cellules ne reçoivent plus l'oxygène nécessaire pour fonctionner.

Heureusement, celles-ci peuvent survivre 4 à 6 heures sans cet apport d'oxygène. Si vous êtes pris(e) en charge endéans ce délai, vous avez donc plus de chances que votre cœur récupère correctement.

Passé 6 heures, ces cellules meurent et ne peuvent plus assurer leurs fonctions musculaires.

En outre, lorsque les cellules cardiaques ne sont pas correctement oxygénées, elles peuvent être activées de manière totalement désorganisée. Résultat, le muscle cardiaque ne pompe plus correctement, la circulation s'arrête : c'est l'arrêt cardiaque (phénomène de fibrillation ventriculaire).

Dans ce cas, seule la proximité d'un défibrillateur ou d'une personne sachant faire un massage cardiaque sont salvatrices.

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Pr Jean-Luc Vandenbossche, cardiologue au CHU St Pierre.