Infarctus du myocarde : homme ou femme, les 5 différences
Sommaire

Infarctus du myocarde : les progrès ont surtout bénéficié aux hommes

La femme, notamment la femme jeune, décède de plus en plus après un infarctus du myocarde. Alors que les techniques chirurgicales et médicamenteuses ont énormément progressé ces 10 dernières années (50% de mortalité contre 15% aujourd’hui dans la population globale), ce sont surtout les hommes qui en ont profité. Chez eux, la mortalité pour cause d’infarctus du myocarde a été divisée par dix ces dix dernières années, contre six chez les femmes blanches (chiffres USA). Chez les moins de 50 ans, les femmes meurent deux fois plus que les hommes suite à une crise cardiaque.

Infarctus du myocarde : les hommes plus rapidement pris en charge

Le délai entre la plainte et le diagnostic électrique par un électrocardiogramme (ECG) s’allonge chez la femme : à l’arrivée aux Urgences, un ECG en moins de 10 min (le critère de qualité) est réalisé chez 29% d’entre elles contre 38% chez les hommes. Au final, la femme jeune est non seulement diagnostiquée mais prise en charge moins vite pour un infarctus, à cause des idées reçues mais aussi et surtout, du fait de symptômes discrets et atypiques chez elle.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : D’après un entretien avec le Dr Christelle Diakov, cardiologue, unité Cardiologie médicale et interventionnelle (Institut Mutualiste Montsouris) suite à la conférence « Femme et infarctus du myocarde » à l’Institut Mutualiste Montsouris (24/9/2015).
La rédaction vous recommande sur Amazon :