Incontinence urinaire et troubles sexuels

Les fuites urinaires involontaires et incontrôlables, même quand elles sont de faible intensité, sont très gênantes. Elles peuvent handicaper la vie quotidienne, mais elles influencent aussi la sexualité...

PUB

Incontinence urinaire et troubles sexuels : bloquage psychologique

L'incontinence urinaire chez l'homme

Certains hommes, opérés de la prostate, souffrent par la suite d'incontinence urinaire. Alors, même s'ils conservent une érection de bonne qualité, ils hésitent à recommencer à avoir des relations sexuelles. En effet, l'idée de laisser passer de l'urine dans le vagin de leur partenaire peut les bloquer, et cela se comprend ! Il arrive même qu'ils n'osent pas en parler à leur épouse qui ne comprend pas leurs réticences.

L'incontinence urinaire chez la femme

De même, une femme qui est gênée par des fuites urinaires peut se sentir extrêmement mal à l'aise à l'idée d'avoir des relations sexuelles. Elle craint de perdre des urines pendant le rapport sexuel et d'incommoder son partenaire. Il arrive même que certaines femmes consultent en sexologie pour « blocage sexuel », alors qu'il ne s'agit en fait que d'une réticence aux relations sexuelles due au risque des pertes urinaires.

PUB
PUB

Incontinence urinaire et troubles sexuels : oser en parler

Ces difficultés sont très fréquentes, bien plus qu'on ne l'imagine. Il est en effet difficile d'en parler à son entourage, car il s'agit d'un sujet très intime souvent ressenti comme honteux. Il est pourtant essentiel d'oser en parler à son médecin.

En effet, il peut déjà dédramatiser la situation et donner un conseil très simple : prendre soin d'uriner juste avant tout rapport sexuel afin de vider complètement la vessie.

D'autre part, bien souvent, il est possible d'agir en fonction de la cause de cette incontinence. Malheureusement, les personnes concernées perdent souvent plusieurs années avant d'oser aborder le problème. Et pour les personnes en ayant parlé il y a longtemps, et auxquelles la médecine n'avait rien proposé à l'époque, il faut oser en parler à nouveau. En effet, les progrès du traitement des incontinences sont importants et il est probable que les nouvelles techniques permettent aujourd'hui de corriger le problème et de retrouver un fonctionnement urinaire normal ou quasi normal et plus facilement compatible avec une vie amoureuse.

 

Le premier pas pour retrouver une vie sexuelle épanouie, c'est donc d'oser en parler et de trouver le bon interlocuteur, celui qui peut vraiment vous écouter et vous aider.

 

Publié le 05 Avril 2005 | Mis à jour le 08 Juillet 2015
Auteur(s) : Dr Catherine Solano