Implant, couronne ou bridge ?
Publié le 09 Décembre 2011 par Rédaction E-sante.fr

Un bridge, c’est quoi ?

Comme son nom anglais l’indique, le bridge est un pont entre les dents. Cette prothèse remplace une ou deux dents et se fixe en prenant appui sur les vraies dents situées de part et d’autre des dents manquantes, que l’on appelle les piliers.

L’inconvénient du bridge est qu’il fragilise les dents sur lesquelles il prend appui. Celles-ci sont retaillées pour accueillir le bridge, voire dévitalisées. C’est ainsi qu’à long terme, il faut aussi les remplacer, augmentant la longueur du bridge. Enfin, l’os alvéolaire situé sous le bridge n’est pas stimulé. Au final, cette solution ne préserve pas l’avenir des dents alentour. Il faut en tenir compte lors du choix.

PUB
PUB

Et le dentier de nos grands-mères ?

De moins en moins utilisée, la prothèse amovible s'appuie sur les dents voisines et tient à l'aide de crochets ou d'un faux palais en résine. Sans parler de l’acceptation psychologique, la prothèse amovible a l’inconvénient de ne pas stimuler l’os alvéolaire. C’est ainsi que les tissus sous-jacents se rétractent progressivement imposant de réadapter régulièrement l’appareil. Et à la longue, la pose d’implants devient impossible par absence d’os sous les dents manquantes.

Connaître ces termes et les différentes possibilités permet de mieux comprendre les solutions proposées par votre chirurgien-dentiste et de lui poser les bonnes questions. Dans tous les cas, la solution est personnalisée.

Source : Société française de parodontologie et d'implantologie orale (SFPIO).