Identification des chiens et chats: un numéro bien utile !

Fugue, perte, vol ou accident, peuvent vous séparer du chien ou du chat que vous aimez tant. Si votre ami a été préalablement identifié et enregistré auprès d'une association spécialisée, vos chances de le retrouver seront bien plus grandes ! En outre, l'identification est obligatoire pour tous les chiens et les chats se rendant à l'étranger.
Publicité

Un numéro pour suivre votre ami à la trace

Identifier un animal, c'est lui attribuer un numéro qui sera enregistré à votre nom auprès d'une association d'identification et d'enregistrement. Ce numéro d'identification sera soit tatoué dans l'oreille ou sur la face interne de la cuisse, soit contenu dans une puce électronique (transpondeur) implantée le plus souvent au niveau du côté gauche du cou. Cette identification vous sera utile si vous êtes confronté à la perte ou au vol de votre ami. En effet, elle prouve que vous êtes le propriétaire de l'animal. Après la lecture du numéro, directement s'il s'agit d'un tatouage ou à l'aide d'un lecteur spécial (détenu par les vétérinaires, les refuges et la police) s'il s'agit d'une puce électronique, il suffira aux personnes ayant trouvé votre animal égaré de prendre contact avec l'association d'identification afin d'obtenir vos coordonnées et ainsi vous rendre votre petit protégé.

Publicité
Publicité

L'identification: une obligation !

Tous les chiens doivent actuellement être identifiés à l'aide d'un transpondeur ou d'un tatouage. S'il s'agit d'un chiot né chez vous, vous devez le faire identifier et enregistrer avant l'âge de 4 mois. Si vous faites l'acquisition d'un chien auprès d'un magasin ou d'un particulier, il doit préalablement avoir été identifié et enregistré. En outre, les chiens, chats et furets voyageant au sein de l'Union européenne doivent obligatoirement être identifiés et posséder un passeport européen, disponible chez votre vétérinaire. Enfin, à partir du 3 juillet 2011, seule la puce électronique sera admise comme moyen d'identification. Cette mesure est déjà d'application en Irlande et au Royaume-Uni.

 
Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 22 Mai 2006 : 02h00