Idées préconçues sur la famille idéale
Sommaire

Nos croyances ne sont pas des vérités

Il est bien sûr totalement impossible de s'extraire à 100 % de son passé, de faire comme s'il n'existait pas. Ce ne serait d'ailleurs pas souhaitable. En revanche, il est très sain et bénéfique de prendre conscience que nos pensées ne sont absolument pas des vérités, mais des points de vue toujours extrêmement partiaux. Ces points de vue sont d'ailleurs rarement les mêmes entre deux conjoints, et c'est bien naturel puisqu'ils ne peuvent avoir vécu la même enfance.Une fois cette distance prise pour observer ses propres peurs, un futur parent peut plus facilement s'en libérer, s'en extraire et ne pas en rester prisonnier. Réaliser que oui, il existe des enfants uniques très heureux, des frères qui ont 8 ans d'écart et qui le vivent avec un grand bonheur et qu'il est possible d'inventer une famille très différente que celle dans laquelle vous avez vécu. Quand ces croyances sont très ancrées et que nous n'en avons pas conscience, elles peuvent devenir paralysantes, comme de vrais boulets nous empêchant d'inventer la famille de nos rêves. Et ces idées préconçues peuvent aussi venir de l'extérieur, de notre entourage avec des jugements parfois très durs ou aberrants sur notre famille. Il est bon de savoir là aussi s'en extraire pour se laisser vivre sa propre vie en paix.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :