L'hypnose pour arrêter le tabac ? Pourquoi pas ?

L'efficacité de l'hypnose dans le soutien à la cessation tabagique n'est pas scientifiquement prouvée. Et pourtant, pour certains, se faire hypnotiser est la bonne solution. Si vous êtes tenté, voici quelques éléments de jugement.
Publicité

L'hypnose contre le tabac, est-ce que ça marche ?

La réponse scientifique est non : une méta-étude basée sur les résultats obtenus par neuf équipes de chercheurs est parvenue à la conclusion que l'hypnose n'était pas plus efficace qu'une psychothérapie traditionnelle, ou que le fait de forcer les personnes à fumer (méthode utilisée dans le cadre d'une thérapie par l'hypnose dans de nombreux cas). Cependant, ce qui compte dans la lutte contre le tabac, ce n'est pas toujours de trouver "la" solution, mais plutôt de trouver "sa" solution… Alors il peut être intéressant de se pencher aussi sur l'hypnose. Surtout qu'elle est aujourd'hui pratiquée par des professionnels dignes de confiance: à défaut d'avoir prouvé son efficacité dans l'aide à la cessation tabagique, elle est utile dans la gestion de l'angoisse et de la douleur.

Publicité
Publicité

Le principe de l'hypnose

L'hypnose, dans tous les cas, consiste à aider une personne à concentrer tout son esprit sur une idée précise. Alors qu'en état de veille normale, disent le hypnothérapeutes, nous sommes à tout moment stimulés par des dizaines d'informations différentes comme des bruits, des sensations, des pensées parasites, l'hypnose permet de nous mettre dans un état de concentration. Théoriquement, faire entrer dans notre esprit à ce moment d'intense concentration l'idée que la cigarette est mauvaise pour nous et que nous n'avons plus envie de fumer permettrait d'augmenter très fortement notre motivation et notre capacité à résister à la tentation.

 
Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 14 Septembre 2009 : 02h00
Source : Abbot NC, Stead LF, White AR, Barnes J. Hypnotherapy for smoking cessation. Cochrane Database of Systematic Reviews, 2005.