L'hyperhidrose ou quand la transpiration s'emballe...

© getty

Quand la transpiration se dérègle, le quotidien finit par donner des sueurs froides...

Publicité

L'hyperhidrose

La transpiration est un mécanisme normal et nécessaire qui vient réguler la chaleur du corps. Quand vous avez de la fièvre ou que vous faites un effort, vous avez tendance à transpirer davantage. Mais quand le seuil de production de sueur se dérègle, on parle d'hyperhidrose. Cette anomalie se manifeste par une sudation excessive où les mains sont constamment mouillées, les pieds jamais au sec.

Une transpiration aiguisée dans certaines situations

Un entretien d'embauche ? Et vous voilà en train de dégouliner dans votre tailleur face à un employeur stoïque. Un rendez-vous amoureux ? Vos mains ouvrent les vannes de sueur. Une pièce un peu surchauffée et c'est les grandes eaux de votre côté… Un phénomène bénin mais gênant qui peut vite tourner au complexe…

Publicité
Publicité

Deux types d'hyperhidrose

Cette anomalie se présente sous différentes formes. Vous pouvez être atteint par une hyperhidrose généralisée, indique le docteur Benoît Prieur, fondateur de l'association France Hyperhidrose et président du conseil scientifique. La transpiration provient de tout le corps. Il n'y a malheureusement pas de traitement spécifique. Il existe également une hyperhidrose localisée qui atteint les extrémités (pieds et mains), le visage et les aisselles. Des traitements existent pour soulager la gêne de cette sudation excessive.

A surveiller

L'hyperhidrose peut être le signe d'une autre pathologie. La transpiration devient alors un effet secondaire, note le docteur Prieur. Elle peut révéler entre autres un cancer des surrénales. L'hyperhidrose est souvent observée chez les personnes souffrant de diabète ou d'hyperthyroïdie. Elle accompagne fréquemment les problèmes d'obésité.

Publié par Louise Castillon, journaliste santé le Lundi 31 Août 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 18 Mars 2016 : 17h40
Source : Magazine Côté santé