L'hyperhidrose ou quand la transpiration s'emballe...
Sommaire

Hyperhidrose : avez-vous le profil ?

L'hyperhidrose peut se déclencher à tout âge. Son origine ? L'hérédité a une part à jouer dans le déclenchement du dérèglement. Si un de vos parents en a souffert, vous risquez un jour d'être concerné(e). Un choc psychologique peut être à la source de l'hyperhidrose. Le stress vient mettre son grain de sel dans votre transpiration. Les fluctuations hormonales ne vous épargneront pas non plus en laissant une porte ouverte à l'hyperhidrose après une grossesse ou à la ménopause. Pas d'inégalité en revanche entre hommes et femmes. Les deux sont touchés indifféremment même si le ressenti est différent, intervient le docteur Prieur. Le climat vient accentuer les manifestations de l'hyperhidrose. Autant dire que vous serez plus gêné(e) par cette anomalie dans le sud sous 40°C que dans un pays nordique.

L'alimentation a une influence sur l'hyperhidrose

Manger a un impact sur le corps en produisant une chaleur qui favorise la transpiration. Certains aliments comme les épices, l'alcool, le thé, le café, ne sont pas recommandés en cas d'hyperhidrose. À consommer à petite dose…

Les traitements contre l'hyperhidrose

L'hyperhidrose localisée peut bénéficier de traitements efficaces qui atténuent la sudation mais qui ne guérissent pas l'anomalie. Si un bon déodorant vous permet de masquer les effets de la sueur, les antisudorifiques à base de sels métalliques d'aluminium, diminuent la production de sueur. À noter que l'hyperhidrose n'est pas sans conséquence pour le corps. Elle accentue les problèmes dermatologiques comme l'eczéma.

Ionophorèse, toxine botulique...

L'ionophorèse est une méthode efficace qui utilise un courant électrique pour diminuer la production de sueurs aux extrémités, souligne le Dr. Benoît Prieur. Vous plongez vos mains ou vos pieds vingt minutes plusieurs fois par semaine dans un bac d'eau où des électrodes sont placées. Des injections de toxine botulique apportent une solution idéale pour certaines zones. Seul désagrément : le prix, à renouveler tous les six mois.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Magazine Côté santé
Sur le même sujet