Hygiène alimentaire des enfants

Les bonnes habitudes alimentaires prises dans l'enfance perdurent tout au long de la vie. C'est pourquoi il est capital de les inculquer dès le plus jeune âge.
Publicité

Respecter l'instinct des enfants

Dès la naissance, le cerveau se constitue une base de données sur les aliments et les nutriments qui servira toute la vie.

En effet, il enregistre la valeur calorique et nutritionnelle de chaque bouchée ou gorgée, ce qui conduit à la satiété. Ce phénomène permet d'équilibrer son alimentation si l'on sait ensuite écouter les messages de satiété envoyé par le cerveau.

Un bébé qui est nourri au sein s'arrête spontanément de téter quand il est rassasié. Un tout petit enfant mange instinctivement à sa faim. Il faut savoir respecter cet instinct. Et ne pas le polluer avec de mauvaises habitudes alimentaires.

Les bonnes habitudes alimentaires prises dans l'enfance perdurent tout au long de la vie.... A condition qu'elles aient été expliquées et non imposées dans le conflit. L'exemple des parents est irremplaçable.

Quatre repas par jour

Un enfant a besoin de quatre repas par jour. Un petit déjeuner, un déjeuner, un goûter et un dîner dont les quantités évoluent au fil de sa croissance (Voir les modèles d'alimentation pour enfants de 1 à 4 ans et pour enfants de 4 à 10 ans) Si le petit déjeuner est suffisamment copieux, une collation dans la matinée n'est pas nécessaire : elle apportera alors à l'enfant des calories superflues et déséquilibrera son alimentation.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Février 2002 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 08 Août 2012 : 16h22
PUB
PUB
PUB